Gérer un caprice d'enfant

Gérer un caprice d'enfant

Par Babysits, 3 minutes pour lire

Il n’est pas toujours facile de s’occuper d’un enfant capricieux lors d’un babysitting, surtout lorsque ce dernier profite de l’absence de ses parents pour tester votre calme et vos limites ! Pour que ces moments se limitent à quelques minutes plutôt qu’à quelques heures, voici plusieurs une liste de conseils :

1- Demandez aux parents comment ils gèrent habituellement ce comportement

Il est important de ne pas perturber l’enfant dans son environnement. Ainsi, votre manière d’encadrer un enfant lors d’un babysitting ne doit pas complètement différer de celle des parents, autrement vous risquez de le perdre encore plus. Parlez-en alors avec les parents, n’hésitez pas à leur demander comment gérer au mieux telle ou telle situation, c’est pour le bien de leur enfant !

2- Le gronder ou crier en retour ne changera pas les choses

Rien de pire que d’agir d’une manière excessive avec un enfant turbulent, cela ne mènera à rien et risquera probablement d’empirer la situation. Au lieu de cela, prenez du temps avec l’enfant pour essayer de le calmer, de comprendre ce qui le chagrine et essayez d’y apporter une solution.

3- Ne cédez pas à toutes ses demandes

Certains enfants sont malins, ce n’est pas nouveau, alors ne cédez pas à leurs caprices s’ils ne vous semblent pas en valoir la peine. Autrement, l’enfant comprendra très vite qu’il suffit de s’énerver un peu ou d'attirer l'attention pour qu'on le remarque et qu'il obtienne ce qu’il veut.

4- Apprenez à être patient et bienveillant

La patience est de rigueur, lors d’une garde d'enfants, vous êtes l’adulte et donc la personne en charge de faire régner le calme. En aucun cas vous ne devez montrer que le comportement de l’enfant vous met hors de vous. Ne vous emportez pas, restez calme, respirez bien et parlez avec l'enfant.

5- Essayez de capter son attention sur autre chose

L’ennui ou le manque d’attention peut entraîner une crise de la part de l’enfant. Pour éviter cela, trouvez des activités qui lui correspondent, qui l'intéressent et qui l’amusent. À vous de faire jouer votre créativité ! (On vous aide un peu, vous pouvez aller voir ici quelques idées d'activités en extérieur).

6- Enfin, récompensez l’enfant s’il s’est bien comporté

Et oui, cette dernière technique marche à coup sûr ! Mais il faut en faire bon usage et ne pas l’utiliser systématiquement … Si vous pensez qu’il y a une réelle amélioration dans le comportement de l’enfant, vous pouvez le récompenser en l’emmenant dans son endroit favori, en lui offrant une friandise, en jouant à son jeux préféré, etc.