Aides financières babysitting

Aides financières babysitting

Par Babysits, 2 minutes pour lire

Il n’est pas toujours évident de faire garder ses enfants, notamment à cause du coût que cela représente chaque mois. Même si les démarches pour déclarer un(e) babysitter ne sont pas toujours simples, cela apporte une réelle tranquillité et sécurité pour tout le monde.

En France, il est possible d’obtenir différentes aides financières de l’état. Ainsi, selon la ville où l’on réside, le type de garde d’enfant choisi et le montant alloué à cette dépense, il est possible d’obtenir des aides de la CAF, ou encore une déduction d’impôts allant jusqu’à 50% de ce dernier montant.

Aide de la CAF

Dans un premier temps, si vous décidez de mettre en place un contrat avec le/la babysitter, il est possible de demander le “Complément de libre choix du Mode de Garde” (CMG) sur le site de la CAF. Ce dernier vous permet d’obtenir une aide mensuelle basée sur de nombreux critères (enfant(s) de moins de 6 ans, parent(s) en activité professionnelle, nombre d’heures de babysitting supérieur ou égal à 16h par mois, etc.). Ne tardez pas à faire la demande dès la signature du contrat si vous voulez bénéficier de cette aide.

Déduction d'impôts

Ensuite, il est possible de prétendre à un crédit d’impôts à hauteur de 50% des dépenses effectives. Pour cela, vous devez vous rendre sur le site impots.gouv et inscrire les dépenses allouées au babysitting dans votre déclaration d’impôts. Bien évidemment, l’obtention de cette aide est soumise à plusieurs critères (enfant(s) de moins de 6 ans, garde hors ou à votre domicile, etc.).